Admiral Legend 42

Corum hisse la grand-voile au Crillon

Après la série limitée Bamford, Corum revient sur le devant de la scène avec, cette fois,  Le Cabinet de Curiosités de Thomas Erber.

La pièce, une Admiral Legend 42 Automatic, est créée sur mesure et lancée à l’Hôtel de Crillon de Paris le 15 novembre.

Corum annonce une nouvelle étape de son programme, Corum Academy. L’idée : repousser non seulement les frontières créatives mais aussi de la distribution, la communication et l’expérience client.

 

« A produit d’exception, présentation d’exception », explique Jérôme Biard, CEO Corum. « Corum possède une culture créative très forte, héritée de René Bannwart et largement développée par Severin Wunderman. L’idée de Corum Academy est de perpétuer cette dynamique en l’étendant à l’environnement de la montre : lieu de vente, expérience client, communication. Une création hors norme ne peut se contenter d’une distribution classique. Corum Academy conçoit des séries limitées très prospectives qui sont donc accompagnées d’un dispositif novateur ».

 

Ce programme a vu le jour pour la première fois par une collaboration avec le Bamford Watch Department, en juin 2018 (série limitée de 2 pièces). Ce 15 novembre, il se déploie de nouveau, au cœur d’un Palace hors norme : le célèbre Hôtel de Crillon, lequel fêtera l’année prochaine les 110 ans de son ouverture place de la Concorde.

Pour cette occasion, Corum a dévoilé une série limitée très exclusive (8 pièces), avec un partenaire atypique totalement hors de l’horlogerie (Le Cabinet de Curiosités), et ce lieu d’exception, l’Hôtel de Crillon, comme écrin pour la présenter

Une Admiral revenue du Soleil Levant

C’est une Admiral Legend 42 Automatic entièrement bleue - cadran, boitier, bracelet - qui a été choisie comme point de départ. Cette collection capsule intitulée « Le Cabinet de Curiosités de Thomas Erber pour l’Hôtel de Crillon » ne sera disponible que sur place. Elle a été conçue en collaboration avec Thomas Erber. Avec son Cabinet de Curiosités, il a créé depuis 2010 un réseau international de designers, d'artistes et de marques qui s'adressent à un public curieux d'objets de luxe et rares, notamment en horlogerie.

La pièce est directement inspirée d’une création des années 80 et relancée en septembre dernier à l’initiative du marché japonais.

Aujourd’hui, la pièce est ornée des 12 fanions nautiques iconiques de l’Admiral, avec à 6h un monogramme composé du « C » du « Crillon », doublé pour évoquer directement le « Cabinet de Curiosités » de Thomas Erber. La pièce associe les tons bleu et or, présent sur la couronne et les aiguilles, pour rappeler la double vocation de la pièce, à la fois conçue pour la navigation et l’élégance des marinas et des palaces, comme l’Hôtel de Crillon.